Paramahamsa Sri Swami Vishwananda Mauritius August 2017

Jai Gurudev,

It is with immense pleasure that Bhakti Marga of Mauritius is inviting you, your family and friends to the Sri Ranganath (Maha Vishnu) Murti Sthapna Ceremony on Saturday 19th of August as from 10:00 a.m followed by non-stop Kirtan until the 20th of August at 18:00 p.m on Sunday at the Sri Ranganath Mandir in Rose-Hill.

Do not miss this great opportunity to enjoy the presence of the Divine Master, Paramahamsa Sri Swami Vishwananda who will bless the inauguration of the Sri Ranganath Murti on this day.

For more information: 5 807 7932 / 5 895 3608
Email: mauritius@bhaktimarga.org

www.vishwananda4mauritius.wordpress.com

www.bhaktimarga.org

SV_August2017

Advertisements

Some pictures from Guruji’s trip

We had an amazing time with the Gurudev. Those 2 weeks that we spent with Mahamandaleshwar Sri Swami Vishwananda were magical, and seemed to have gone like 2 seconds. They were not enough. We had many activities such as satsangs, darshan and abhishekam when the Lord was here in His physical form. Below are some pictures from Guruji’s trip. More pictures can be found on our group on facebook.

Full interview of Swami Vishwananda in french.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Swami, qui est Dieu ?

(Sourire) Il est difficile de rencontrer Dieu en dehors de soi. Comme il réside en nous, il faut avant tout s’aimer soi-même pour Le trouver et mettre en pratique ses enseignements.

Outre l’amour, comment peut-on faire pour se rapprocher davantage de Lui ?
Il faut élargir les conceptions qu’on se fait de Lui. Dans nombre de cas, nous imagions Dieu comme nous voudrions qu’Il soit. Hors tel n’est pas le meilleur moyen. Pour Le voir dans sa complexité, il faut ouvrir son cœur pour Le voir dans sa dimension universelle.

L’humanité s’éloigne de la spiritualité. Que peut-on faire pour changer cela ?
Dans le passé, Dieu était la priorité de l’homme. Aujourd’hui, ce dernier Le fait passer au second plan dans sa quête de toujours s’enrichir matériellement. Pour que l’humanité retrouve son intérêt pour son Créateur, il faut qu’il se comprenne lui-même avant de suivre les préceptes de n’importe quelle religion.

Par les temps qui courent, est-il difficile pour un homme religieux de remplir les lieux de culte ?
Beaucoup de fidèles participent à des cérémonies religieuses par curiosité ou encore par habitude. Remplir les lieux de culte n’est pas pour moi une priorité. En effet, à quoi cela sert-il d’avoir une foule de gens qui prient sans pour autant savoir ce qu’ils font. Lors de mes sessions de prières, je me fais un devoir d’expliquer aux fidèles les raisons de telles ou telles pratiques.

Buddha disait : « Soyez vous-même votre propre refuge. Soyez vous-même votre propre lumière ». Est-il possible alors, de marcher sur le chemin de la spiritualité sans observer aucun culte religieux ?
Bien sûr. Il faut aussi faire la différence entre la religion et la spiritualité. La spiritualité est beaucoup plus intime. On peut ainsi vivre pleinement sa spiritualité sans être pour un sou religieux.

On vous attribue des pouvoirs de guérison. Comment expliquez-vous ce phénomène ?
(Sourire) Ce n’est pas moi qui guéris, c’est Dieu lui-même, mais à travers moi. Ils sont nombreux à pouvoir témoigner. Par la puissance divine, j’ai soigné certains cas de cancers, permis aux gens de reparler et de remarcher, et j’en passe.

J’ai lu qu’il vous arrive de cracher des ‘lingams’. Qu’est-ce que c’est et comment cela vous arrive-t-il ?
Un ‘lingham’ est la matérialisation de l’énergie qui m’anime pendant les prières de la fête de Maha Shivatratri. L’énergie est si forte que j’arrive à expulser ce ‘lingham’ qui est de forme arrondie. Expliquant de ce fait que la connaissance de Dieu est illimitée.

Peut-on connaître votre opinion sur les nombreuses allégations d’affaires de mœurs impliquant des hommes religieux à travers le monde ?
Je ne peux pas porter un jugement sans connaître la vérité. Mais j’estime que pas mal de ces histoires sont montées de toutes pièces.

Certes, mais avouez qu’il subsiste des doutes lorsqu’un homme religieux est impliqué de près ou de loin dans ce type d’histoire. Alors qu’ils sont là pour nous guider spirituellement…
Je suis d’accord avec vous. Mais l’homme religieux reste un être humain avec toutes ses faiblesses. Cependant, il est certes grave d’aller à l’encontre de ses vœux quand on est un homme d’Église. Et cela est parfaitement condamnable !

Un swami mauricien qui parcourt l’Europe
À 33 ans, le swami Vishwananda est originaire de Rose-Hill. Très jeune, on lui découvre des penchants pour la spiritualité. Tant et si bien qu’il s’envole pour le Kenya pour parfaire ses connaissances. Il complétera des études de théologie en France et en Angleterre. De la Suisse, il élira finalement domicile en Allemagne. Parcourant l’Europe, ses causeries attirent généralement les foules.

Darshan

Already last year Swami Vishwananda said, that He will not have talks before Darshan anymore, that now it is our turn!

So, Pritala (Swami VishwaVijayananda) spoke about the little “tests” Swamiji gave to him in daily situations!
How little notes aside from Swamiji can challenge him and how they can work up in sweat.
And that he passes not all tests, and some only very “knapp” (curt)”

WordPress.com.

Up ↑